​La démarche expérimentale en didactique des langues

Séminaire du 31 Mars 2017

Stéphanie Roussel est maître de conférences en études germaniques à l’Université de Bordeaux.  Ses domaines de recherche concernent l’apprentissage des langues médiatisé par les technologies (ALMT), les mécanismes cognitifs de la compréhension de l’oral, et l’apprentissage des langues étrangère d’un point de vue psycho-cognitiviste.

Résumé : Dans la recherche en didactique des langues, la démarche expérimentale doublée d’analyse statistique, alors qu’elle est très courante dans les pays anglo-saxons,  l’est beaucoup moins dans le paysage scientifique français. Dans notre exposé nous montrerons, exemples à l’appui, comment en didactique des langues, il est non seulement possible mais également essentiel de mettre en place des expérimentations contrôlées qui viennent éclairer la manière dont les langues étrangères sont apprises et donnent des leviers  pour l’enseignement. Les exemples suivants seront étudiés: l’autorégulation de l’écoute à l’aide d’un baladeurs MP3, l’apprentissage simultané de la langue et du contenu, l’utilisation des boitiers électroniques de vote dans un cours d’allemand juridique.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Jean-François Grassin (14 juin 2018). ​La démarche expérimentale en didactique des langues. 3MA. Consulté le 18 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/aglk


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search