Mener une étude longitudinale

Séminaire du 31 Mars 2017

Cathy Cohen est Maître de Conférences à Lyon 1. Au sein du laboratoire ICAR, elle travaille sur le bilinguisme et l’apprentissage des langues médiatisé par les technologies.

Résumé : Le projet INEXDEB (INput et EXpérience dans le DEveloppement Bilingue) est une recherche longitudinale actuellement dans sa deuxième année, prévue pour une durée de cinq ans. Il explore le développement linguistique en production orale d’enfants bilingues français-anglais scolarisés dans une école internationale publique française. Il s’intéresse à l’impact de l’exposition à chaque langue sur le développement du bilinguisme et explore notamment les facteurs qui favorisent le développement de deux langues. Après avoir présenté les grandes lignes du projet INEXDEB, nous nous pencherons sur plusieurs questions méthodologiques et éthiques qui résultent du caractère longitudinal de l’étude. Par exemple : Comment obtenir l’autorisation pour mener une étude longitudinale dans un établissement scolaire ? Comment fidéliser les parents des participants et l’équipe enseignante et comment répondre à leurs diverses attentes ? Comment s’assurer de la participation durable des enfants ? Comment concilier les temporalités de l’équipe enseignante et celles des parents par rapport à celles des chercheurs ? Quelles mesures prendre pour que l’anonymat des participants soit assuré?


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Jean-François Grassin (14 juin 2018). Mener une étude longitudinale. 3MA. Consulté le 18 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/agll


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search