Colloque EPAL 2018. Dresser une cartographie d’événements informels et non-formels d’apprentissage d’étudiants internationaux en séjour d’étude : le sens du lieu et le rôle du numérique.

Le projet TRANSNUMED, financé par le Label ASLAN, que Jean-François Grassin a présenté au colloque EPAL, se donne pour but d’enrichir notre compréhension de l’apprentissage informel et non-formel de la langue des étudiants internationaux en séjour d’études, en explorant le rôle de la mobilité spatiale et celui des objets connectés dans l’intégration sociale et dans les apprentissages langagiers et culturels. l’espace ne nous parait pas encore avoir été suffisamment intégré aux études sur l’apprentissage des langues, pour répondre aux interrogations sur la (dis)continuité et la variété des pratiques d’apprentissage et de leurs représentations individuelles lors de séjour d’étude en France des étudiants internationaux. Jean-François Grassin a proposé des cartographies individuelles et subjectives d’événements d’apprentissage afin de mettre en évidence la perception des espaces sociaux, les représentations de l’apprentissage et l’investissement dans les pratiques langagières numériques.